lundi 24 décembre 2012

Boy styles et Brother lolitas, la place des hommes dans un monde de froufrous

Vous l'aurez compris, le Lolita est un style quasiment exclusivement féminin. Et oui, j'ai bien dit quasiment ! Alors quelles sont les possibilités pour un homme qui comme nous aime l'élégance, les dentelles et les froufrous ou plus simplement voulant accompagner sa petite amie (ou son petit ami) dans la grande aventure lolita ? Il existe deux grand styles relatifs au Lolita pour les hommes, et une alternative qui peut parfois paraître étrange ou être mal acceptée, mais qui reste un acte de courage et une merveilleuse expérience.

Pour certaines, ce style est considéré comme Lolita, pour d'autres, seulement en rapport direct avec le Lolita. Ce "Boystyle" édités par les marques comme Alice and the Pirates ou Atelier Boz notamment a pour nom générique "Ouji". Ouji signifie prince en japonais, mais ce style en lui même connait des sub-divisions inventée par les Occidentaux, car c'est bien connu, ces gens là aiment bien tout classifier. Dans le Ouji nous retrouverons donc le Dandy inspiré du dandy occidental tendance XIXème , l'Ouji aussi appelé à tort l'Aristocrat qu'on retrouvé souvent porté dans le princess-kei et enfin le Kodona, tenue en général basée sur un short ou un pantacourt, le mot "kodona" désignant quelque chose d'enfantin. Ces subdivisons n'existent pas en japonais ou désignent parfois un autre style.

L'ouji à pour principe de ressembler au prince charmant parfait : longs cheveux, chemises bouffantes et immaculées, vestes en velours, longues ou pseudo-militaires près du corps, pantalon taille haute ou ceinture haute de smoking, bottes parfois cuissardes, souvent à talons ou pantacourt bouffant façons Louis XIV avec des souliers vernis et de jolis bas. Il adore ajouter des roses à ses tenues, ainsi que des bijoux comme des colliers, des rosaires, des chevalières... Il peut porter le chapeau ou être tête nue. En général il est maquillé/porte des lentilles, mais ce n'est pas obligatoire


Ouji façon visual kei, Kamijo, leader du groupe Versailles

Le Kodona (terme occidental) reprend les codes de l'ouji. Souvent cantonné au noir et blanc, ce style en majorité porté par les jeunes femmes (ironie, quand tu nous tiens) repose sur des formes plus enfantines, façon bambin victorien en deuil. On y retrouve des mini-chapeaux et des mini-couronnes, des bas souvent rayés, le code haut blanc bas noir. Les chaussures peuvent être des souliers, des bottines, des compensées, des creepers. La coupe courte est souvent de rigueur, les cheveux effilés et crêpés pour le volume. Récemment on a vu arrivé des salopettes """lolitas""" (c'est à dire reprenant les codes du sweet avec les imprimés et la dentelle) permettant de créer un "sweet kodona". On voit aussi du Kodona plus inspiré du XVIIème avec des inspirations de la cour de Versailles, avec le schéma noirXdoré ou blancXdoré. 



Le Dandy est un style somme toute assez peu porté sur la scène lolita. On voit souvent des petites bagarres pour savoir si il doit compter comme un style lolita ou est juste un style gothique parmi tant d'autres sur la scène underground japonaise. Je le place ici car même si il n'est pas directement affilié au lolita il possède une sorte d'esthétisme similaire, moins exubérant mais assez proche de ce que pourrait aimer une classic ou une gothic loli. On voit donc ici un style proche de certains types de gothique occidental (ne me tapez pas si je dis des bêtises, c'est un style que je connais peu) par son utilisation de symboles historiques (croix, pentacles étoiles, galons militaires...), la dominance du noir et de l'argent et une certaines élégance dans le vêtement si possible inspiré du XIXème et début XXème siècle.



Un autre grand style masculin existe. Popularisé par Mana et ses groupes successifs tels Malice Mizer et Moi dix Mois mais aussi Schwarz Stein (ancien groupe de Kaya) produit par Midi:Nette Productions (la boîte de prod de Mana), l'EGA pour Elegant Gothic Aristocrat est le style masculin naviguant entre deux eaux. Il peut d'un coté tirer vers le dandy gothique, voir même l'ouji très élégant puis ensuite partir vers des tenues beaucoup plus inspirées de la scène visual kei, très destroy et trash. Les jupes longues et les pantalons se portent indifféremment. Les compensée, souvent en bottes sont de mise. La tenue prend souvent la forme d'une chemise blanche ou de couleur sombre, une veste noire costume ou longue, une jupe longue ou un pantalon élégant. On porte des bijoux, majoritairement en argent : rosaires, cercueils, têtes de morts, chauve-souris...On retrouve plus fréquemment que dans les autres styles des piercings.

Mana (piqué sur lotorcido)

Voilà tout pour les boystyles ! Mais vous le savez peut-être, il y a bien sûr une autre alternative pour ceux qui aiment les imprimés, les jupons, les talons et les sacs poney : tout simplement s'habiller en femme. 

Quelques lignes plus haut nous parlions de Mana, longtemps leader unique du princess-kei et connu pour son travestissement scénique dont la marque Moi-même-Moitié à pour seul ambassadeur lui-même (quand on s'aime on ne compte pas). Mana est un de ceux qui à popularisé le "Brother Lolita", aussi connu sous le nom de Loliboy, parce que c'est quand même moche Brololita comme appellation. Le loliboy peut s'habiller dans n'importe quel style lolita, mais il aura en général quelques restriction pour garder un style féminin : bloomer long ou underskirt pour allonger la robe, si possible pas de jambes nues, les collants sont plus que bienvenue pour affiner les jambes dans la même veine que les talons. Il portera en général une perruque et ne pourra que rarement se passer de maquillage. Les cols haut et épaules bouffantes sont de rigueur pour cacher pomme d'Adam et épaules larges. Le port d'une fausse poitrine n'est pas obligatoire ! En général les marques comme Angelic Pretty sont assez à proscrire parce que trop courtes, les cuisses des hommes ressemblant très rarement à celles des femmes. A l'inverse, Bodyline et Anna House ainsi que les petites marques Taobao sont d'excellents boutiques puisque leur taille et longueur peuvent être adaptées. Les marques classic sont également recommandées, leurs robes étant généralement plus longues (mention spéciales aux robes Innocent World éditées dans différentes longueurs). Je ne met pas de photos de Brolita français (car oui, nous en avons), mais d'un magnifique russe qui nous prouve que 
1) Les hommes peuvent être plus féminins que beaucoup de filles en ce bas monde et péter la grande classe
2) Les garçons ça sait se maquiller et marcher avec des talons
3) Porter une robe quand on est un homme n'empêche pas d'être intégré et même d'avoir une copine !
Je parle du parfait Spelendora bien sûr !

Spelendora, Loliboy russe
Ca sera tout pour les boystyles et loliboys. N'oubliez pas que le Lolita est un style à part entière, très différent et qu'il y a suffisamment de gens pour nous agresser sur nos choix de manière extérieur au style pour qu'en plus on se tape dessus entre nous. Les Loliboys et les hommes en général sont assez rare dans le monde lolita, et chaque jour ils doivent faire face à des gens qui se questionnent par rapport à leur virilité, à leurs orientation bref des choses privées qui ne nous regarde pas. Ce n'est pas à nous de les juger ainsi, nous serions mal placer pour critiquer leur choix de se vêtir librement. Alors acceptons-les à bras ouverts, et si nous devons les juger, jugeons-les sur qui ils sont, sur leur âme et non sur leur physique ou sur ce qu'ils portent. Le Lolita est un style censé être au-delà des conventions classiques, alors surmontons-les et soyons vraiment ouverts d'esprit. Bref portez ce que vous aimez et pas ce que les gens vous disent de porter, que vous soyez une femme, un homme ou un hamster. Soyez heureux, et passez de bonnes fêtes !

vendredi 9 novembre 2012

Le blues de la Lolita

Vous trouvez pas qu'en ce moment il y a un fond d'air frais, un voile brumeux sur la communauté internet lolita ? Une espèce de climat délétère, un sauve-qui-peut général, un calme électrique avant la tempête ? Plus que jamais, on voit des articles de blogs enragés ou simplement fatigués dénoncer le lolita moderne, les dérives de la communauté, du style, des esprits...Et oui, le lolita n'est plus comme avant. Mais alors, c'est bien, ou pas ?

Le lolita, la lolita lambda n'est plus comme avant. Faute à la sur-médiatisation du style, brassant large dans "jeunes rebelles" ? De là à dire que les lolitas modernes sont toutes nulles, il n'y a qu'un pas. Les lolitas sont toutes différentes, que ça soit par leur âge, leur maturité, leur "ancienneté lolita", leur environnement personnel : chacune d'entre nous est unique. Alors il y a, il est vrai, certaines évolution questionnables dans le lolita, des sortes de mutations inter-styles, comme anciennement le déco-loli (maintenant OTT) ou plus récemment le spooky-cute utilisant des éléments de tenue lolita. Certaines d'entre nous se posent la question, non sans fondement, de savoir pourquoi les gens ont besoin de faire rentrer tout ce beau linge dans notre univers de poupée de porcelaine, et comment en ressortira notre joli style : tout blanc, tout noir, ou fichu ? D'un autre côté, le fait de qualifier quelque chose de non lolita, surtout si l'objet est édité par nos parfaites marques japonaises, est devenu un crime passable de guillotinage à l'ombrelle en place publique un jour de Tea Party. Et s'il y n'y à pas de honte à défendre une vision certes un peu archaïque mais très vraie du lolita, pourquoi parler de non lolita ou d'inspiration lolita serait devenu une insulte sans nom ? A mon avis, on peut très bien être en full AP en étant Fairy, en full Baby en étant otome et en full Victorian Maiden habillée en parfaite office lady pour aller travailler. Ce n'est pas lolita, juste inspiré du lolita et ce malgré la présence d'éléments de marque ou ciblés lolita dans la tenue.

Mais pour les anciennes, tout ne repose pas forcément là, même si le nouveau sweet à tendance à leur brûler tout particulièrement les yeux. Non, tout cela repose sur quelque chose de beaucoup plus important, une idée que je partage en partie avec elles : l'âme du Lolita. Qu'es ce que le lolita sinon une passion ? Pas un passe temps, un hobby parmi tant d'autre, non : une vraie passion, dévorante, déchirante, que vous vivez chaque jour pour vous, au plus profond de votre coeur. Qu'es ce que le lolita, sinon de se regarder dans la glace, de se voir belle et de se dire "je suis une lolita" ? Qu'es ce que le lolita, si ce n'est collecter les savoirs, vouloir tout apprendre, s'ouvrir au monde et aux perspectives qu'il nous offre, à son histoire, à ses subtilités ? Le lolita moderne, à pour certaines seulement, il convient de le rappeler, un côté extrêmement consumériste, non par le fait que l'on achète des robes, mais bien par celui d'acheter et de revendre sans réfléchir, par impulsion, par indécision, pour faire comme tout le monde. C'est malheureux, mais quelques personnes échangent leurs robes comme les enfants échangent des cartes Pokémon, en espérant se faire un peu de marge pour en avoir de plus en plus rares...L'idée de lifestyle, c'est à dire de faire chaque jour sa vie en tant que lolita, se perd de plus en plus, voir est décriée par des gens qui ne le connaisse pas. Non, vous n'avez pas besoin d'être parfaite, d'adorer les fraises, le thé, la musique classique, la couture et les enfants pour être lifestyle lolita !
Les lolitas anciennes sont même en désaccord avec les marques : robes de moins en moins bonnes qualités pour un prix entrain d'exploser totalement, effet de mode créé par les marques pour pousser au consumérisme et à la compétition...
Enfin, une chose revient souvent : pourquoi vouloir être lolita si ce n'est d'abord pour soi ? Ce n'est pas une course à la popularité, ou à l'hyper inventivité qui peut parfois nous faire sortir du domaine de la mode pour en arriver à celui du déguisement. Le lolita doit venir du coeur. Si vous n'êtes plus heureuse en portant vos robes, alors ne les portez plus. Pour la plus part d'entre nous, le Lolita est une passade. Y rester pour les autres est vraiment inutile.


Me voilà enfin, en avocat du Diable ! Après ce petit topos du blues loli qui nous envahit, nous pouvons croire que l'avenir n'existe plus et que nous mourrons toutes étranglées par des perruques rose fuschia ou de la peste bubonique, au choix. Et bien non, il y a aussi plein d'avantages au loli moderne, et ça, c'est punchy !

Tout d'abord, le lolita 2 . 0 nous permet de rester connectées ! Et oui, nos amies lolitas peuvent être à un bout ou l'autre du monde, nous parlerons beaucoup plus facilement et librement que sur les forums. Les meetings et diverses informations sont plus faciles d'accès, les ventes plus rapides, les bonnes adresses mieux partagées, et pas besoin d'attendre deux mois avant d'avoir les photos du dernier rendez-vous loli !
Facebook nous permet de discuter à chaud de problèmes que nous rencontrons dans nos vies lolitas, mais aussi de faire des hors sujets sur l'immédiat, comme ça, par pure plaisir.
Les mélanges d'inspirations lolita n'ont pas que du mauvais ! Même si il faut les différencier distinctement du "vrai" lolita, ils nous donnent beaucoup d'idées pour des tenues casual, de la j-fashion ou juste des tenues de tous les jours. Leur introduction permet une certaine ouverture d'esprit dans le milieu lolita. Néanmoins il faut respecter le fait qu'une gothic lolita appréciera certainement moyennement que vous lui disiez que le fairy kei et le loli, c'est très ressemblant. Préparez-vous au coup de compensée dans la tête.
La communauté devient un défouloir, avec ses délires, ses amitiés nouvelles, ses discussions assez informelles créant des liens beaucoup plus rapidement que sur les forums ! Et la médiatisation ne nous à mine de rien pas fais tant de mal que ca : de freaks totalement barges nous sommes passés à otakus régressifs, et les gens reconnaissent le lolita dans la rue ! (c'est positif...non ?)

Une toute nouvelle façon d'aborder le lolita est né, c'est fait et est inéluctable  Serais-ce un délitement, ou tout simplement un reflet de ce qui arrive à notre société actuel ? Une volonté de "non-prise de tête" avec les tenues, un côté décontracté. Le lolita devient plus facile d'accès, plus amical, moins élitiste qu'avant (et oui mine de rien). Plus de meetings, plus d'events, une communauté plus forte que jamais. Alors qui à raison ?

Sommes toutes, le lolita évolue. Pour certaines en bien, d'autres en mal, mais tout n'est jamais noir ou blanc, et rien n'est fichu. Revenir à un "ancien temps" du lolita est-il plus concevable que continuer sur la voie où nous sommes engagées ? Que nous adviendra t-il ? Les arpakassos dirigeront-ils le monde un jour ? Tant de questions aux quelles personne ne saura répondre.

Regardez l'oeil fourbe et intelligent de la bête. Il en veut au monde entier, et saura le conquérir ! MWAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA

lundi 5 novembre 2012

Noir et blanc en Lolita : un grand "non" ?

Bonjour à toutes et à tous ! Aujourd'hui nous allons aborder un sujet qui fait grincer des dents pas mal de lolitas, un combo de couleurs qui nous fait mauvaise pub, quelque chose qu'on déconseille fortement aux débutantes mais aussi aux lolitas plus expérimentées...Le fameux noir et blanc. Schéma particulièrement répandu dans le lolita old school, il a été et est souvent encore repris dans les mangas. Rapproché du maid, souvent pris comme quintessence du lolita alors que la mode est plus que datée, on le retrouve dans les parodies de robes de mauvaise qualité prétendument lolitas. Mais on peut faire du bon noir et blanc, et nous allons vous le prouver.

Le noir et blanc est souvent l'emblème de "l'ita" lolita dans la représentation générale que s'en fait la communauté. La pauvre robe semble souvent supplier qu'on l'achève par le feu, comme si la conscience de sa laideur lui faisait prendre vie. L'impératif de la robe noire et blanche, c'est la qualité ! Pas de satins qui brillent, pas de dentelle en plastique. Et ce n'est pas parce que c'est très cher que de la bonne qualité. En parlant de ce type de robe chères mais relativement ridicules, deux marques me viennent en tête : Marble et Visible. Peu connues des occidentaux, leurs designers semblent jouer à pile ou face pour décider du tissus de leurs vêtements. On a parfois l'impression qu'ils ont soigneusement posée la robe au sol, lancé de la colle dessus puis jeté la dentelle au petit bonheur la chance. Sans rire. Tout cela pour le prix raisonnable d'une Juliette and Justine, c'est à dire entre 420€ et 540€ la robe.

Visible
Il ne faut pas diaboliser, certaines de leurs designs sont très réussis, mais ce n'est pas cela qui convaincra les lolis que le noir et blanc, ça claque. Beaucoup trop de dentelle, une robe visiblement recouverte de tulle, les froncés sont assez informes et beaucoup trop chargés, et le tout semble visiblement (ah ha) de mauvaise qualité. Un peu de Milanoo ?

Milanoo

Voilà donc un très bon exemple de ce qu'il ne faut JAMAIS faire. La robe est trop chargée, mal taillée, le tissus semble mauvais, la dentelle est en surabondance, on a même pas l'impression que c'est un vêtement en fait.

Pour garder son élégance, ce schéma de couleur se doit de rester dans la simplicité : dentelle épaisse en coton parcimonieusement répartie, motifs fins. On peut aussi utiliser des chaussettes bicolores, toujours avec une jolie dentelle.


Le noir & blanc est un schéma très classique dans le Old school lolita mais aussi dans le Gothic, il a longtemps été un must du style. Coordonner harmonieusement une robe demande un effort de simplicité et d'élégance. Cela peut être très compliqué, beaucoup plus qu'on ne le croit de prime abord, mais le rendu peut être magnifique, alors il faut se lancer !

Elizabeth OP, Baby
Si vous êtes intéressée par ce style, Baby est très connu pour ses pièces Old school fréquemment rééditées, mais d'autres marques comme Angelic Pretty ou Métamorphose reviennent souvent vers leurs grands classiques. Vous pouvez aussi trouver ce type de robes sur Taobao ou sur Bodyline, mais ouvrez grand les yeux ! La qualité est nécessaire, peut-être plus encore que pour d'autres robes.

Ne laissez pas le noir et blanc mourir, devenir honnis pas nos camarades lolita, lui qui fut longtemps l'incarnation de la parfaite tenue Gothic Lolita ! Mettez-y vous aussi, à l'occasion de meeting "old school" ou juste pour le plaisir de retrouver une tradition lolita en passe de se perdre. N'oubliez pas votre grand headdres carré, vos rocking horse shoes, votre gros sac en forme de coeur et c'est parti pour une pure tenue à l'ancienne, tellement 90's !


Allez, on se marre :  Marble & Visible

dimanche 23 septembre 2012

Du Handmade et des jeunes créateurs.

S'habiller pour un budget, épineuse question s'il en est. Je vous ais déjà ici parlé de Bodyline, Clobbaonline, des communautés de secondes-mains mais j'en viens à un tout autre chapitre. Vous ne trouvez pas de choses à votre taille dans une de ces boutiques ? Vous ne trouvez rien à votre goût même en cherchant de façon très poussé ? Vous ne trouvez toujours pas votre budget ? Pourquoi ne pas faire vos vêtements vous même ou les faire faire ? Certaines d'entre vous dirons "Mais je serais moins lolita si mes vêtements ne viennent pas de boutiques dédiées, non ?" Et bien non. Figurez-vous, et je me répète encore et encore, qu'avant, le handmade était une valeur plus qu'importante dans le loli, puisque les marques n'étaient que des rêves lointains nous tendant les bras depuis le glorieux Nihon. Et oui, je vous assure, on pouvait se faire critiquer pour avoir osé acheter de la marque. Bon, c'était il y a vraiment longtemps. Mais la marque ne fait pas la Lolita et ne la fera jamais. Et vous pouvez préférer les marques et vous entendre parfaitement bien avec votre voisine dans la file d'attente de la Japan, même si elle porte du Bodyline ou même (horreur) si elle a une réplique.

(note d'humour ironique, blah blah blah, ne prenez pas la mouche, blah blah blah, les répliques on s'en tape, voyez plutôt l'article correspondant)

Alors, parlons tout d'abord du handmade. Si vous êtes aussi adroite que moi, un singe ferais un plus joli headbow que vous en deux fois moins de temps. Je comprends votre douleur. Mais il y a des solutions. Pour débuter, achetez des coupons de coton en mercerie, ce sont des chutes donc très peu chères, et essayez ce que vous voulez faire avant de vous lancer en grand. Les Gothic & Lolita Bible contiennent des patrons, mais il y a aussi le magazine Gosu Rori qui est entièrement dédié à la couture (en japonais, sinon ca serais pas drôle). Les patrons Burda sont très pratiques. Vous pouvez également trouver tout un tas de descriptifs pas à pas pour faire des modifications ou de la couture. En parlant de modifications, c'est bien la chose la plus simple à faire si vous êtes une quiche en couture comme moi. Une jolie robe achetée en soldes ou en friperie, on coupe le dos au milieu, on ajoute du tissus pour pouvoir mettre un jupon et PAF ! Ca fait une robe lolita. N'hésitez pas à charcuter joyeusement vos anciennes robes et à exprimer votre créativité : c'est ca, l'esprit du Lolita.
Pour les plus douées, la couture, c'est pas de mon niveau mais encore une fois les patrons (notamment sur Lolibrary) et la communauté We sew Lolita sur livejournal peuvent vous être d'une aide précieuse. Au programme : boutiques de tissus, où trouver les plus jolis boutons, techniques de galons et tant d'autres. Si vous avez la chance de trouver un intermédiaire assez gentil, faites un tour dans les boutiques de tissus au Japon, on trouve les adresses dans les GLB et les Gosu rori : ils ont souvent les mêmes tissus que ceux des marques, ou des tissus libres de droits qu'on voit souvent chez Métamorphose et Bodyline !

Et ensuite les filles. Là, je vais vous parler de patriotisme. Pas envers notre pays, mais bien envers la nation Lolita. Il faut relancer l'économie. Et pour ca il faut acheter. Bon, trêve de politique, je vous parle bien de nos compatriotes les jeunes créateurs ! Ces jeunes personnes douées de leurs mains mais avant tout lolitas créent souvent de belles pièces uniques, sur commande, sur mesures et totalement magnifiques. En général dans une fourchette de prix raisonnables pour la qualité, leurs produits nous permettent de sortir du schéma des grosses boutiques et une fois de plus d'avoir de la créativité. Trouvables sur Facebook ou leurs sites web, n'hésitez pas à aussi aller les rencontrer aux expositions dédiées à la culture Lolita ou au Japon, comme la Convention Lolita ou la Japan Expo. Alors là...il y en a pour tous les goûts, toutes les formes toutes les couleurs. Des bijoux, des chapeaux, des gants, des vêtements et même des chaussures ! Il y a des marques indies (plus ou moins jeunes) et des créateurs amateurs, des boutiques réelles et des virtuelles, des gens en solos et des équipes. Faites les vivre. Aidez la créativité. Aidez l'originalité. Ne soyez pas des clones de la différence. Je vais vous fournir ici une petite liste "made by me", mais n'hésitez pas à en proposer plein, plein, plein !

Les marques Indies :

*Fly away fashion : J'en ai déjà parlé dans une de mes vidéos. Cette boutique est vraiment sympa, les prix sont raisonnables et la qualité est bonne.

*Holley Tea Time : Sweet, sweet et encore sweet (avec un peu de fairy quand même). Holley, c'est pas ma tasse de thé, mais que de choses mignonnes. Ces collants imprimés kawaii bat en ferais baver plus d'une ! Prix raisonnables, bonne qualité de manière générale, pourquoi se priver ?

*Lusty'n Wonderland : Je ne connais pas vraiment cette boutique, mais la collection Fleur d'encre est juste géniale. Je l'ai vue une fois portée et wahou ! Un peu cher, mais la qualité vaut le coup à mon avis.

*Douceur de Vivre : Une toute petite marque qui monte, qui monte, qui monte. Bon, je fais une pub éhonté, j'ai posé pour eux. Adorable couturière, inventive. Qualité assez bonne, je dirais niveau petite marque Taobao. Vous avez des collections déjà éditées mais variables à volonté !

*Spaceship Lolita : C'est cher mais qu'es-ce que c'est beau ! La qualité est magnifique, et c'est vraiment très créatif et novateur.

*Suture clothing : Sympa, bon design, on sent la réflexion. Le prix est encore raisonnable. L'adorable Lunie est leur mannequin.

*Follow the white rabbit : Tellement adorable ! Du loli, mais aussi de l'harajuku, du fairy voir du cyber...Qualité pas mal, un peu mieux que Bodyline je pense.

*Menthe Chocolat : Pas mon style mais le concept est sympa. La couturière fait aussi des robes avec des imprimés de marques pour Pullips. Et refuse absolument de faire des réplique pour personnes réelles. Une fille avec de l'étique quoi. Le site est fermé pour le moment dut à trop de commandes.

*Dear Margaret : Plus que classic, classe. Je partage avec vous une de mes marques indies préférée. En plus vous savez quoi ? Porter des vêtements coréens fait rager les japonais. Idéal si vous avez des comptes à régler avec AP.

*Baroque : Un peu dans la même veine, du classic coréen. La personne faisant les imprimés à précédemment travaillé pour la marque Lief maintenant disparus. Il y a donc des possibilités pour qu'ils rééditent les anciens prints de Lief. Prix raisonnable, servie impeccable, bonne qualité apparente. Aussi joignable par mail que par Facebook.


Les jeunes créateurs (sur Facebook) :

*Life is a cupcake : Tenu par la fameuse Nanako, les accessoires sont magnifiques. Mention spéciale aux wristcuff ! Comme la jeune fille est elle même un peu ronde, elle prendra peut-être mieux en compte les demande des "plus size" lolita pour la taille pour tout les vêtements qu'elle crée. La belle Elodie de Frise (Bee) est une des ses clientes !

*Black Cherry creations : De la fimo, du décoden, des jupes magnifiques pour un prix raisonnable. Que faut-il de plus ?

* Kozue Creations : Boutique de deux magnifiques lolitas qui font plein de beaux bijoux, y compris sur commande.

*By Iza : Jolie boutique tenue par la non moins jolie Izabel. Uniquement dédiée aux accessoires pour le moment, cette boutique accueillera bientôt une collection de vêtements, alors allez la voir régulièrement.

*Nostalgromancie : Vous êtes aimez les pirates ? Et bien tant mieux, voici notre spécialiste du tricorne ! Commande sur mesures de robes, chapeaux et accessoires pour des prix plus que raisonnables.

* Lady Sloth : Revenons vers les plus grosse boutiques. Qualité impeccable, dessin élégant, robe sur mesures et prix abordable, Lady Sloth est incoutournable pour les classic et gothic lolita. La très connue Pixie-late fait partie de ses clientes.

*Haenuli : Mine de rien, leurs imprimés sont assez populaires sur la scène internationale ces temps ci. Marque à suivre.

Lunie fait des chaussures peintes, tout le monde fait un peu de fimo. Bref, restez à l'affut si vous avez des pains au raisin à la place des mains (spéciale JDG dédicace), et sinon, bougez vous le bloomer mes cocottes ! Deux mètre de dentelle trouvés à 0€50 en brocante peuvent rendre bien plus lolita un gilet ou une chemise. testez et surtout amusez-vous !

A bientôt tout le monde, et n'hésitez pas à ajouter en commentaire si vous pensez à des jeunes créateurs.

lundi 27 août 2012

Porter du Lolita

Porter du Lolita, chez soi, en famille ou dans la rue, toute une épreuve ? Et bien oui et non. En effet, vous risquez d'essuyer tout d'abord des réflexions de la part de vos proches, blessantes car venant de personnes auxquelles vous tenez puis ensuite celles souvent plus violentes de la rue. Sachez-le bien, comme toute personne de l'ordinaire mais surtout comme toute femme, vous risquez les agressions verbales et même physiques. Mais vous aurez aussi des compliments, des réactions très positives : tout n'est pas noir ou blanc. Voici un petit guide de survie pour pouvoir porter du Lolita et faire face à toutes les éventuelles réactions.

Pour votre famille...Et bien c'est quitte ou double je dirais. En général, soit vos parents rejetteront totalement la moindre idée de porter ce genre de "déguisement" en dehors de la maison car la honte absolue s’abattrait alors sur votre famille, soit ils vous soutiendront dans vos achats, vous aiderons et peut-être même vous offrirons des items lolitas. Faisant moi-même partie de la première catégorie je ne peux malheureusement pas vous en dire beaucoup plus. Dites-vous seulement que si votre famille n'apprécie pas votre style, c'est pas pour le plaisir de vous exclure mais parce qu’elle ne vous comprends pas, qu'elle a peur pour vous et ne veut que votre bien. C'est un réflexe, pas toujours bon mais il ne faut pas leur en vouloir. Passez outre les remarques et négociez sagement pour pouvoir avoir quelques occasions de sortir vos robes, comme les meetings, et peut-être l'option de se changer en arrivant sur place pour éviter de "défiler déguisée dans la rue". Gardez vraiment votre calme, dite-vous que si vous avez de la chance cela passera, et sinon qu'a partir du moment où vous êtes majeures, vous faites ce que vous voulez de votre bloomer. Si votre famille éloignée n'aime pas : rien à faire, c'est de la famille éloignée. Essayez tout de même de ménager votre famille, ne pas s'habiller en full loli tout le temps même si ils aiment bien sous peine de les lasser ou de les énerver.

Sortir en ville en Lolita peut vite s'avérer une épreuve difficile, voir insurmontable pour certaines. Tout d'abord, en tant que femme et pas seulement de Lolita, essayez de ne pas sortir seule. Si vous devez le faire, assurez vous d'avoir de quoi vous défendre à porter de main, n'allez pas dans des endroits isolés, dans des quartiers "mal famés". La bombe au poivre peut s'avérer utile, ainsi que la laque extra forte, véritable arme de destruction massive permettant également un brushing impeccable toute la journée.
En temps que personne sortant de l'ordinaire, vous allez attirer l'attention.
*Pour avoir la paix, mon premier conseil c'est d’impressionner. Même si vous êtes timide, marchez droit, tenez vous bien, allez d'un bon pas. Les gens repenseront à deux fois avant de vous interpeller.
*Essayez les écouteurs ou le casque pour vous isoler du reste du monde. Avec un peu de bonne musique, tout paraît plus beau !
*Ignorez au maximum les gens désagréables, évitez les, ne répondez pas, marchez droit. Si vous ne pouvez pas, un bon coup d'ironie pure et dure les remettra en place.
*Il y a toujours des gens qui seront gentils avec vous, répondez leur gentiment, éventuellement engagez la conversation.

Surtout gardez à l'idée qu'il faut être prudent, pas paranoïaque. La vie est belle, les ennuis sont rares et un peu de jugeote vous permettra de les éviter. Savourez les compliments, la journée que vous venez d'avoir, votre magnifique tenue et souriez : vous êtes une Lolita !

lundi 13 août 2012

Les accessoires dans le lolita

Vous arrivez maintenant à faire des coordinations, donc des tenues complètes. Mais il vous manque encore un petit quelque chose, ce qui donne à une tenue un air travaillé, une harmonie... les accessoires ! Les accessoires sont très importants dans les modes alternatives en général et dans le lolita en particulier. Une même robe portée avec différents accessoires peut changer de style du tout au tout. Alors quels sont les accessoires utilisés dans le lolita et pourquoi vous aller les chercher, les collectionner, les adorer ?

Les accessoires de têtes ou headdress sont une partie très importante de la tenue lolita. Bien que le plus répandu soit le noeud "headbow", on retrouve aussi les "headdress carré' et leur dérivé le "round dress", ainsi que les bonnets. On peut aussi utiliser un chapeau de paille, un béret, des chapeaux cloches ou rétro mais toujours élégant. Le mini-hat et les peignes/chouchous sont aussi utilisés. En général on porte un accessoire sur la tête, voir plusieurs, avec des couleurs accordées à celles de la robe, si possible en contrastant avec les cheveux.


Head bow Baby the stars shine bright
Headdress carré, Baby the stars shine bright
Round headdress, Baby the stars shine bright

Bonnet, Innocent world
Les bijoux sont aussi assez importants. Que ce soit bracelets, bagues ou colliers, un bijou peut subtilement renforcer le thème ou ajouter des touches de couleurs à une tenue. Si vous porter une robe noire avec des petites étoiles roses, mettre des bijoux roses fera un joli rappelle par exemple. Les bijoux de marques sont extrêmement cher pour une qualité rarement au rendez-vous (à part chez Innocent World et Baby pour leurs finitions impeccables et Moi-même-Moité qui fait des bijoux en argent), alors n'hésiter pas à fouiller dans les brocantes, dans les boutiques d'accessoires comme Claire's ou encore chez les jeunes créateurs voir à les faire vous même.

3 ribbons pearl Necklace, Innocent World

Les chaussettes décorées peuvent aussi être de bons accessoires. 

Depuis quelques années une nouvelle mode s'est installée : il s'agit d'ajouter de nombreux accessoires et détails à une tenue par des bijoux, noeuds, plus de maquillage, superpositions de chaussettes etc. qui à pour nom Over the top. Souvent raccourci en OTT, ce courant est majoritairement représenté parmis les Sweet lolitas mais peut s'appliquer à tous les styles. Une Pirate loli avec un très gros tricorne recouvert de roses et de rubans, plein de perles et de ceinturon et des mousquets sera une Pirate OTT. Une Classic avec des superpositions de robes, beaucoup de dentelle, un grand bonnet très décoré et plein de bijoux détaillés sera une Classic OTT. L'OTT n'est en aucun cas quelque chose de négatif, et bien que ce style peu discret puisse aux yeux de certains s'apparenter à un costume, il reste un défi et ce même pour les lolitas les plus confirmées. Ce style est évidemment plutôt réservé aux conventions et rencontres lolitas car il reste peu pratique et assez extravagant.

samedi 4 août 2012

"Mais j'ai pas d'argent pour acheter du Lolita"

"Mais j'ai pas d'argent pour acheter du Lolita", la phrase souvent utilisée pour justifie l'achat d'une réplique ou d'un vêtement de mauvaise qualité voir une coordi ratée. Ceci est la phrase la plus énervante que vous pourrez entendre dans votre vie Lolita, avec "nan mais de toutes façons la qualité on s'en tape" et "bah ouais mais le Lolita ca vient du Maid alors voilà". Petit point : certains aspects du loli et le maid découlent d'une même chose, la tenue de domestique du XIXème. Le maid est un costume, le loli non. Si vous vous en fichez  de la qualité des robes, vous n'avez pas compris grand chose au lolita. Ces vêtements doivent rappeler ceux des nobles, et par leur extravagance et par leur qualité exceptionnelle. Et quand on est passionné, on trouve toujours du temps et de l'argent.

Vous êtes mineure (comme tout le staff de ce blog). Bien, comme la majorité actuelle des lolitas vous ne travaillez pas. Vos parents ne veulent rien vous payer ? Ils font preuve d'autorité (ce qui n'est pas si mal de temps à autre) et ne semble pas comprendre le Lolita ? J'ai envie de vous dire tant mieux. Le loli, c'est votre passion, pas celle de votre famille/de vos parents. S'ils la partage c'est bien, sinon c'est pas grave.
Si vous êtes mineure et à la charge de vos parents, il y a de grandes chances pour que vous ayez de l'argent de poche, que sais-je 10€, 20€ par mois. Excellent ! Au lieu de les dépenser pour s'acheter du soda ou aller au cinéma, fixez-vous un objectif : "dans tant de temps, j'aurais cette robe" et suivez-le. Economisez ! Au lieu de demander des choses pour Noël ou votre anniversaire, demandez de l'argent ou carrément un item si votre famille veut bien. Je sais que ca peut paraître ennuyeux mais on est toujours récompensé de ses efforts. Visez pour débuter les sites peu chers mais sûrs comme Bodyline, Clobbaonline, Anna House. Regardez de près les soldes, certains items arrivent à des prix très raisonnables !

Vous êtes majeure, vous faites ce que vous voulez de votre argent mais vous avez peur de faire "des trous" dans votre budget. Fixez-vous une limite : "je gagne 1500€ par mois, je mets 150€ dans ma tirelire lolita et le mois prochain je pourrais me payer une robe" par exemple, variable en fonction de votre capacité à manger des pâtes tout le mois. Si vous avez un budget élevé, essayez d'acheté en boutique pour soutenir l’implantation des marques en dehors du Japon (et vous gagnerez des petits cadeaux offerts en boutique seulement), mais sinon privilégiez les sites d'occasion comme Closet Child et Fairy Angel, qui demandent une adresse Paypal pour payer.

Certaines petites astuces à ne pas rater :

*Paypal est votre ami. Ce moyen de paiement sécurisé rechargeable par carte vous permet d'engager une "dispute" si votre colis n'arrive pas et ainsi de récupérer votre argent.

*Les Lucky packs peuvent vous sauver la vie. Spécialité du commerce japonais, ces sacs contiennent jusqu'à cinq fois leur prix en items de marques. Vous pouvez avoir des imprimés assez populaires ou de très beaux accessoires que vous n'auriez pas pensé à acheter en d'autres circonstances. Chaque marque à un principe différent : chez Baby vous choisissez un lucky pack en sachant ce qu'il y a à l'intérieur et la taille, c'est sans surprise et les items sont un peu de moins bonne qualité mais vraiment peu cher. Chez Innocent World vous payez un prix précis et prédéfini et vous ne savez ni la collection, ni la couleur, ni la taille de ce que vous allez avoir. Je conseille leur lucky pack aux environs de 800€ avec lequel on reçoit entre 14 et 20 objets, pour une valeur pouvant être de 4000€ ou 5000€, comprenant robes, jupes, chemises, bijoux, chaussures, chapeaux... Ca fait beaucoup d'argent dépensé eu un coup mais le jeu en vaut la chandelle à mon sens. Les lucky packs sot disponibles régulièrement pendant les soldes au Japon.

*Les magasins de seconde-mains : Closet Child est le plus connu, Fairy Angel est un peu moins sympathique mais propose souvent des items rares. Ce sont des dépôts où les lolitas japonaises revendent leurs robes parfois trois ou quatre jours après les avoir reçues. Vous pouvez trouver des jupes de marque à 20€. Nous avons toutes nos petites adresses "secrètes", avec des sites plus compliqués mais de très bonnes occasions, je vous invite à chercher et à les découvrir par vous même.

*Egl comm sales ainsi que les groupes de vente lolita sur Facebook et les forums sont vos alliés. La robe que vous visiez est sold out ? Il y a de fortes chances pour qu'elle ressorte sur la comm d'ici deux jours, une fille l'ayant commandé sur un coup de tête et regrettant son achat. N'hésitez pas à chercher les bonnes affaires mais méfiez-vous, certaines revendent leurs robes plus chères que ce qu'elles les ont payé.

*Les intermédiaires : pour les boutiques Taobao, avec des marques chinoises pas chères mais de bonne qualité essayez Taobaospree ou encore loli loli paradise pour placer votre commande. Choisissez les objets que vous voulez avec les références et le lien et envoyez les par mail à votre intermédiaire pour savoir s'il peut s'occuper de la commande.
Pour les boutiques réelles au Japon, utilisés plutôt Chibi Tenshi ou Candy Yunni, des jeunes filles qui fait l'intermédiaire et ira chercher pour vous les objets en boutique.
Pour les enchères en ligne comme Mbook privilégiez Celga ou Fromjapan qui enchériront à votre place et récupéreront l'objet de votre enchère afin de vous l'envoyez.

Rappelez-vous bien que vous n'êtes pas obligé de porter de la marque pour être une lolita. Il faut que votre vêtement ai la silhouette lolita, qu'il garde de l'élégance et que votre tenue soit harmonieuse et travaillée. Vous pouvez créer vous-même vos vêtements ou vous adresser aux jeunes créateurs français qui sont nombreux et talentueux. Vous pouvez aussi trouver des accessoires dans vos commerces proches, n'hésitez pas à rentrer dans des boutiques pour enfants ou pour personnes âgées, c'est là que vous pourrez trouver des choses sortant de l'ordinaire.

Voilà tout pour nos astuces. Ah, quel article sérieux aujourd'hui, ca manque de piquant...Si vous avez des questions, n'hésitez pas à nous demander !


Voilà un hérisson pour remonter cet article qui manque de piquant ! Vous voyez, même lui ris à ma blague...bon d'accord c'est nul, spéciale dédicace à Valtamérie.

vendredi 20 juillet 2012

Le grand débat des réplicas

Alors ca y est, la grande communauté internationale lolita EGL à interdit la mise en vente de répliques neuves et d'occasions ainsi que les discussions sur le sujet. Alors ici mes chéries, pas de "Ouaiiiiiis, les burandos vaincrons !" ni de "Nn mé ca va la spece de riches nou on peu pa avoir de la marke déja". Ici, on va vous expliquer ce que c'est les répliques, et ce que c'est d'être mesurés dans ses propos.

(/!\ Attention ce post blah blah blah, bon c'est la dernière fois que je le marque, j'aime sérieusement pas vous prendre pour des idiots...)

Alors, tout d'abord qu'es-ce qu'est une réplique ? Et bien mon jeune agneau tout frais né de la dernière pluie, les répliques sont ce qui agite la communauté lolita depuis quelques temps déjà. La réplique est la copie d'une robe, en général avec un imprimé. Mais peut aussi être une copie de chaussures, sac, blouse etc. Oui oui, comme les contrefaçons chinoises de Ray-ban qu'on trouve en vacances, sauf qu'en plus, c'est cher. Une réplique neuve coûte entre 75 et 190€. Et comme ses consoeurs  ray-banesques, la réplique lolita est illégale et passable d'amende (non pas le fruit).
Un petit exemple de réplique : Milky-chan and strawberry snow, Baby et réplique

Faisons maintenant un petit point sur la partie illégale des répliques. Les répliques sont illégales car elles sont un vol de propriété intellectuelle. Tous les imprimés sont protégés par des copyright, ainsi que les personnages inventés par la marque, mais pas les coupes des vêtements ou des accessoires. Donc vous ne pouvez pas acheter de réplique de la sugary carnival mais les répliques des chaussures, si. Inciter à acheter des produits illégaux est aussi un délit.

Par cet examen rapide nous avons donc déduire que les modérateurs d'EGL n'ont pas interdit les réplicas pour leur immoralité et pour le respect de la propriété intellectuelle mais bien pour éviter que notre chère communauté ne soit désactivée en raison d'activités illégales, ce qui en soit est déjà une bonne raison.

Ensuite, et voici l'endroit où j'expose un avis personnel, voici mon avis sur l'utilisation des réplicas.
Les répliques c'est pas bien. Mais c'est aussi pratique, rapide à avoir etc. Sauf que si le Lolita était facile ca se saurait. Si vous êtes débutante et que vous voulez absolument une robe, cherchez d'abord à avoir l'originale. Le lolita n'est pas une course aux imprimés, si vous voulez une robe je suppose que c'est parcequ'elle vous plaît particulièrement, n'est ce pas ? Vous ne serez jamais heureuse avec la réplique. Parcequ'une lolita passionnée stresse pour savoir si elle rentrera dans cette robe, stresse sur l'arrivée du colis, stresse de savoir si ca valais qu'on dépense autant d'argent...et fond en larme quand elle reçoit la robe qu'elle voulait tant. Parceque le lolita, c'est aussi se flinguer les yeux sur l'écran d'ordi pour trouver la perle rare, hésiter, tester des traducteurs, galérer. Si ce n'est pas une quête c'est nettement moins intéressant. Parfois on est déçues. Mais souvent c'est magnifique.
Ensuite, si vous considérez d'acheter une réplique, il faut savoir ce que vous voulez en faire. Une ou deux répliques dans une armoire ce n'est pas un crime horrible. A titre personnel, j'aime bien la Sheep Garden d'Angelic Pretty. Mais mettre 400€ dans une robe que je ne mettrais que deux fois dans l'année pour me rouler dans les champs avec m’enthousiasme seulement moyennement. Donc si je trouve éventuellement une réplique d'occasion dans la bonne couleur et la bonne taille à un prix de moins de 40€ alors que j'ai rien d'autre comme achats prévu, je la prendrais peut-être. Une réplique c'est pas la mort, on vous comprendras les filles.
Mais il ya toujours des alternatives au répliques : les sites d'occasion, les petites marques comme sur Taobao ou les marques coréennes, attendre les soldes ou encore bosser dur les filles. Le baby-sitting et les petits cours d'été peuvent vous aider à enfin avoir la robe de vos rêves !

Voilà tout pour les répliques, c'est juste un petit billet sur le vif. Pas la peine de mettre des commentaires haineux dans un sens ou dans l'autre, au début de l'article nous avons bien parlé de "modération", alors soyez sages, ne buvez pas trop et modérez vos propos.

Et oui, je pense à vous même en vacances :p
Kagome

mardi 10 juillet 2012

Japan Expo

La Japan Expo, LE grand évènement pop japonais de l'année.

Vous voyez toutes les lolis se partager des photos en disant "roh là là c'était trop bien, t'as vu machin et truc ? T'as mangé des takoyaki ? Les mochis à la fraise c'était délicieux. J'ai fait dédicacé mes Pocky par un mannequiiiiiin !" ? C'est que la Japan Expo vient de finir. La Japan fait parti des gros évènements de l'été, les fameuses "conventions" que tout le monde prépare parfoissix mois à l'avance. Vous ne l'avez pas encore découverte ?  Voilà un petit aperçu.


( /!\ Attention, cet article peut contenir des avis personnels et même un peu d'ironie et blah, blah, blah...)

La Japan, qu'est-ce que c'est ?

La Japan expo est une gigantesque "foire" en grande partie (totalement) commerciale orientée vers la pop-culture japonaise. Alors évidemment, on en pense ce que l'on veut, mais pour la plupart des lolitas c'est le moment de se rencontrer, de sortir ses plus beaux vêtements et de se montrer ! La faune de la Japan est composée de cosplayeurs (plus ou moins réussis), de filles en "lace monster" et oreilles de chat (dit aussi kikoolol), de gens en jeans t-shirt qui semblent être là en touristes, et enfin de personnes "lookées à la japonaise", telles les gyarus, les cybers et enfin les lolitas.

Cette foire est composée de stands, dont les "mainstreams" qui sont ceux de gros sites internets (asian style, capsule tokyo etc.) et les "jeunes créateurs" qui regroupent les petites boutiques locales et les confections mains (nos partenaires et jeunes créateurs chéris seront présentés dans un prochain article). On trouvent en plus des vêtements et des accessoires des petits bijoux, des straps de portables, de la nourriture japonaise, ainsi que des dvd ou des cd de groupes japonais ou coréens.
Il y a également des activités telles que le karaoké, des concerts, des tests de jeux vidéos, des dédicaces de mangakas, des découvertes de la culture traditionnelle, des expositions.

Malgrès tout cela, on peut dire qu'à la Japan Expo, la principale attraction sont les cosplayeurs et les looks impressionants de certains visiteurs. Aussi, si vous venez en lolita, armez-vous de patience et de gentillesse, car si certaines personnes sont polies, toutes ne vous demanderons pas l'autorisation avant de vous prendre en photo. Le cas échéant, ne vous gênez pas pour leur rappeler la politesse gentiment et sans vous énerver !

La Japan, pour quoi faire  ?

La Japan Expo est, comme dit plus haut, un bon moyen de rencontrer des lolitas lorsqu'on habite pas dans une grande ville ou qu'on ne peux pas aller aux évènements organisés spécialement. C'est aussi pratique pour acheter plein de petites choses en rapport avec la culture japonaise (peluches, musique) ou carrément japonaise "kawaii" (gâteaux et boissons, bentos, accessoires de classe et même boitiers à lentilles !!).
On y rencontre des gens agréables, qui partagent au moins une partie de cette culture et il y est très facile de communiquer avec les personnes présentes.
On y rencontre également des artistes qui seraient en temps normal difficiles d'approcher, on peut essayer des jeux vidéos... C'est comme une grosse fête d’anniversaire. Avec beaucoup beaucoup de choses à acheter. Mais bien que le principe repose majoritairement sur le mercantilisme, la Japan est un lieu agréable, de rencontre et de découvertes.

Guide de survie :

Vous allez mourir de chaud, si ce n'est déjà fait. Prenez un grand sac avec de l'eau et des trucs à grignoter. Ne faite pas comme moi, ne vous évanouissez pas (oui, oui, déjà vécu), même si vous n'avez pas faim essayez de manger un peu. Il y a minimum une heure de queue à chaque stand de nourriture, alors à moins de manger à 10 heure pile, préparez vous à piétiner. Bon, les conseils suivant dépendent de votre degrés de masochisme : Pas de wig, pas trop de maquillage, vous pouvez avoir les épaules découvertes, portez une robe d'été, les socks/collants ne sont pas obligatoires, les chaussures confortables sont conseillées. Si vous ne respectez aucun de ces conseils, bravo ! Vous êtes arrivés au niveau de masochisme Kagome Bara, c'est à dire mourir de chaud et l'assumer parcequ'il faut souffrir pour être belle ! Si vous connaissez vos limites vous pouvez vraiment faire ce que vous voulez, mais la Japan Expo un samedi après-midi c'est juste inimaginable, donc si vous n'y êtes encore jamais allé et planchez déjà sur l'année prochaine, allez-y doucement, ca vaut mieux pour votre santé.

J'ai pas encore récupérées les photos de la Japan Expo de cette année. Tous les ans, j'y vais le vendredi, et cette année nous avons put prendre pleins de belles personnes en photos ! On les ajouteras à la fin de l'article dès qu'on les aura, promis.

Pour toutes celles qui habitent trop loin de Paris, il y a maintenant la Japan Expo Centre à Orléans (j'y vais tous les ans avec Tzadkiel), Japan Expo Sud à Marseille et la Japan Expo Belgique à Bruxelles !

N'hésitez pas à aller parler aux autre lolis lors des évènements, elles ne mordent pas (sauf certaines). Arrêtez-vous discuter avec les jeunes créateurs, les mannequins, les organisateurs, vous pouvez toujours découvrir plein de choses intéressantes !

Partagez vos photos sur le mur de Dentelle & Rubans ! Nous sommes curieuses de vos coordis, de vos achats et de toutes les belles choses que vous avez vu à la Japan.

A bientôt tout le monde

Kagome

lundi 2 juillet 2012

La Lolita et le maquillage

Bonjour à tous et à toutes ! Aujourd'hui, une grande question qu'on me pose souvent : Faut-il porter du maquillage avec le Lolita ?
Ma réponse est : Oui ! Ce n'est pas obligatoire, mais c'est bien de porter du maquillage dans le Lolita.
Mais pourquoi cela ?

( /!\ Attention, cet article peut contenir des avis personnels et même un peu d'ironie. J'ai dis qu'à partir de maintenant je considérais mes lecteurs potentiels comme des personnes dénuées de second degrés. Je sais que ce n'est pas très flatteur, et je ne vous prends pas pour des imbéciles mais certains semblent préférer qu'on le fasse alors...)

Tout d'abord, ne pas porter de maquillage. En général, quand on met une tenue soignée (par exemple pour une fête, un mariage...), on se maquille pour marquer le fait qu'on a fait attention à sa tenue et on se coiffe soigneusement. Pour le Lolita c'est pareil ! Une tenue parfaite peut être moins belle dans son ensemble avec une mauvaise présentation, les cheveux en bataille ou un maquillage mal fait ou inexistant. Le maquillage sert à nous mettre en valeur ! Il n'a pas besoin d'être voyant, il peut seulement sublimer les traits et cacher quelques imperfections comme des cernes par exemple. Si on vous dit qu'il faut rester naturelle "comme les japonaises", je vous conseille de feuilleter des magazines gyaru...il y a des modèles franchement laids selon nos standards qui se transforment en très jolies filles à coup de (litres de) maquillage.

Là, c'est encore soft 
Si vous n'êtes pas à l'aise avec le maquillage, faites en sorte que votre peau ai un aspect uni et d'avoir l'air bien réveillée. Voilà une technique de démaquillage/soin de peau qu'utilisent la plupart des asiatiques. J'y suis moi-même accro, c'est génial ! Layering part 1 part 2

Pour celles qui se demandent : Quel maquillage dois-je porter avec mes tenues lolitas ? 
Tout d'abord, gardez bien en tête que les techniques de maquillage ne peuvent pas s'appliquer à tout le monde directement, elles doivent s'adapter aux goûts et à la morphologie de la personne. Pour cela, vous devrez vous entraîner à vous maquiller afin de découvrir ce qui vous va le mieux !
Pour ma part, mon maquillage s'inspire de ceux des magazines japonais, aussi bien gyaru que lolita. Vous pouvez aussi vous inspirer des modes plus occidentales, des défilés ou faire des thèmes de maquillage tant que ca ne ressemble pas à un costume. Vous n'êtes pas obligée de transformer votre visage en morceau de plâtre si vous n'aimez pas beaucoup vous maquiller, mais plus une tenue est recherchée plus elle demandera de travail sur le maquillage. Voilà une petite vidéo extraite du DVD Baby the stars shine bright X Kera!, avec un tuto de maquillage facilement adaptable pour le Sweet et le Classic lolita.




Des tutos de maquillage sont en cours, nous vous les proposerons bientôt 
Essayez d'assortir les couleurs de votre maquillage avec votre tenue. Les stickers pour visage sont à mon avis à proscrire sauf pour les grands jours, sous peine de paraître déguisée. Les faux cils et les circle lens sont bien entendue utilisable, mais encore une fois plus pour les grandes occasions, et après avoir fait des essais pour s'y habituer et adapter votre style.
Le look général doit ressembler à une poupée : peau uniforme, souvent d'une couleur très définie et mate (peau très blanche, peau caramel, peau noire), yeux agrandis, lèvres de couleurs claires, le gloss est un must. Le contouring peut vous permettre de modifier la forme de votre visage : affiner le nez ou le faire presque disparaître, arrondir/affiner le visage...

A ne pas faire :

Le maquillage gothique/cosplay Mana : le maquillage gothique n'est pas fait pour le Lolita. Il peut être porté en Elegant Gothic Lolita ou adapté pour le Gothic lolita ou le Classic (dans des teintes sombres) mais se porte rarement tel quel. Mana est un homme d'un certain âge (mais il est beau ), qui pose pour des photoshoot ou fait des concerts. Je doute que le visage couleur cadavre et les lèvres bleues marines plaisent à vos profs/patrons, que ca soit confortable toute la journée et que ca reste vraiment joli au delà de trois heures après le maquillage...


Le maquillage sexy : Sauf pour encore une fois l'EGL qui est vraiment un style à part, plus proche du gothique occidental que du Lolita, le maquillage trop "sexy" est à proscrire. Pour de l'Ero loli ou certaines coordis Gothic plus mature on peut se le permettre, mais c'est difficile à mettre en oeuvre. Je rappelle que les Lolis ne sont pas des êtres "sexy". Ce sont des femmes qui choisissent d'être belles pour elles-même autrement. Elles doivent en général avoir l'air innocent et assez enfantin.

Kikoo misa misa <333 : la tonne de crayon noir sur l'oeil sans aucune recherche et aucune coordination accompagnée d'un petit coeur au crayon sur la joue et d'une tonne de paillette est évidemment à proscrire (on ne sait jamais, hein)

Bref, rappellez vous bien que pour certains, le maquillage est un art, pour d'autres un accessoires mais que dans tous les cas il peut être très important dans une coordination Lolita. Encore une fois, il n'est pas obligatoire, suivez vos envies et amusez vous !



Hors Sujet 1* : Notre très chère Miyu va enfin pouvoir ouvrir une boutique 100% loli à Paris !!! Il y aura en boutique de l'Innocent World, du Métamorphose temps de fille, des marques Taobao et même un coin d'occasions ! Aidez-la à financer son  projet ! Voici la page facebook : http://www.facebook.com/IWillBeAPrincess
et la page du projet pour financer : http://www.kisskissbankbank.com/en/projects/be-a-princess-boutique-lolita
Merci à toutes !

Hors Sujet 2* : On nous dis souvent "Bouuuuuh, la comm française est méchante !" Vous voulez voir du méchant ? Allez faire un tour au Japon :D



mardi 19 juin 2012

Prendre son temps pour expliquer le Lolita est inutile ?

Pour toutes les gentilles personnes qui ont commenté de manière un peu agressive sur ma vidéo, je dédicace cet article :) Les autres aussi bien sûr !

Ce matin j'étais sur Lolita-tips et je suis tombé sur ca :

"According with the anon, I'd disagree. I have a pair of sweet lolita skinny jeans that are lavender purple wit white cloud pockets, and deco (cookies, cakes and fruiets) along the base of the jeans, and lace up the sides with strawberries. They look fantastic, with a simple blouse, and my lolita bow heels. It's possible, and just depends on the style. Right?"


Traduction : "Comme l'Anonyme (commentaires précédents), je ne suis pas d'accord. Je possède un jean slim Sweet Lolita, lavande avec des poches en forme de nuages, des décorations (cookies, gâteaux, fruits) le long de la base du jean et les côtés lacés avec des petites fraises. Il est magnifique avec une simple blouse et mes chaussures lolita à talons. C'est possible (qu'on mette des jeans dans le Lolita), mais ca doit dépendre du style. J'ai raison ?"

Voilà pourquoi il y a des communautés lolitas, des blogs lolitas. Ces jeans sont certainement très mignons, mais ne sont pas lolita pour la simple et bonne raison que ce sont des jeans. Ils peuvent être spank, fairy-kei ou que sais-je encore, mais ce n'est pas du Lolita. Le style Lolita repose sur le volume et la forme de la jupe/robe, on ne peut donc tout simplement pas porter de jean. Si il existe des bases dans le Lolita, ce n'est pas pour enfermer les gens mais simplement pour définir le style. Si la plupart des gens ressentent maintenant plus la pression de ces bases, c'est que maintenant les styles se mélangent plus.  

Alors oui, j'écoute Vocaloid ou autre sorte de j-music, je collectionne les éventails et les petits trucs mignons du pays du soleil levant, j'apprends même leur langue. Oui, je porte de l'hime gal, du dolly kei, du visual soft en dehors du Lolita. Ce n'est juste pas Lolita, tout comme ce jean. On ne dit pas qu'il faut être bloqué dans un style, mais il faut juste le respecter et respecter les autres personnes qui le porte.


Je ne méprise personne. Pour mépriser quelqu'un, il faut avoir un sentiment de supériorité, ce n'est pas le cas. Je considère que nos lecteurs ne sont pas des gens bornés, c'est pour cela que je leur évite à chaque début d'article le "Attention, cet article peu comprendre de l'ironie. Si vous prenez tout au premier degrés, faite-nous le plaisir de partir" qui serait de rigueur selon certain(e)s. Et encore, les sujets n'étaient pas trop difficiles...qu'en sera t-il quand on parlera du lifestyle ou des réplicas ?


Encore une chose : la liberté de parole appartient à tout le monde. J'ai le droit d'écrire des articles et de faire des vidéos, vous avez le droit de les commenter. Mais les insultes et attaques personnelles sont très mal venues. Toute l'équipe du blog fournit un travail important, non seulement sur le blog et la chaîne vidéo, mais aussi sur Facebook pour essayer de soutenir la communauté Lolita française et aider celles qui pensent en avoir besoin. Si les conseils ne vous plaisent pas, ne les suivez pas, on ne vous en voudra pas. Vous avez le droit de nous exprimer votre désaccord et d'engager une discussion dans la limite où cela reste poli, non agressif et n'attaque pas personnellement un membre du staff. Si c'est le cas, le blog dénie toute réponse réponse agressive de la personne touchée mais l'encourage fortement à ne pas se laisser marcher sur les pieds. 
Une mise au point était nécessaire (et si vous n'êtes pas contentes, faite vous aussi un blog :D).
Voilà tout, a bientôt tout le monde, pour article je l'espère nettement plus constructif et enrichissant !

P.S. : Si vous trouvez mon humour méprisant, essayez ca ;)


Kagome Bara

lundi 11 juin 2012

Concours de dessin

Bonjour tout le monde !

A l'occasion de son premier anniversaire, Dentelle & Rubans organise un concours de dessin, sur le thème de "La Lolita de vos rêves".
Les trois premiers au classement auront le droit à des petits cadeaux spéciaux remis en main propre à la Tea Party ou envoyés par la poste !

*Les dessins doivent nous êtres présentés entre le 15/06/2012 et le 15/07/2012.
*Les couleurs ne sont pas obligatoires.
*Format A4.
*Tout type de support, tout type de création (ordinateur, peinture, crayon, aquarelle, ...)
*Les dessins peuvent être nommés.
*Les dessins doivent être envoyés à l'adresse mail du blog (dentelleetrubans@hotmail.fr), le titre du mail contenant "Concours de dessin".
*Les dessins peuvent être en pièces jointes OU hébergés sur différents hébergeurs d'images (tynipic, casimage, ...)
*Les gagnants seront annoncés lors de la Tea Party. Si les membres du blog n'arrivent pas à se départager, nous ferons un petit vote lors de l'évènement.

Merci beaucoup de votre future participations, nous espérons recevoir beaucoup de vos jolies créations

dimanche 10 juin 2012

Style de l'Eté !

Bonjour, bonsoir mes princesses ! Il commence à faire sérieusement chaud, et en plus de ça la saison des meetings et conventions est bien entamée. Petit guide de survie tous styles confondus pour ce début d'été qui s'annonce bien rempli !

Comme pièce principale, privilégiez les OP légères. Elles vous éviterons de devoir porter un boléro. Les robes de type "chemise à la reine" ou "chiffon" sont très agréables à porter.

L412, Bodyline

Selon ma traduction, Angelica OP chez Mary Magdalene
C'est la saison des cutsew et des jupes, et de tous les motifs marins ! Lachez vous : c'est frais et c'est totalement en contexte !

Sailor school cut&sewn, Baby the stars shine bright
Bristish marine bustle skirt, Victorian Maiden

Unknow, Métamorphose Temps de fille
Même si cela peut paraître logique, évitez les perruques au risque de cuire totalement. Les coiffures comme de jolies couettes ou des chignons sont parfaitement indiquées.

scan d'un magazine japonais
N'hésitez pas à aller chercher sur google image de nombreuses idées pour vos cheveux ! Les petites barrettes, les peignes et les élastiques décorés peuvent vous sauver d'un malaise en été, ne les oubliez pas. Les éventails sont également très utiles, j'en ai toute une collections ! J'aime bien en ramener de chaque voyage et les assortir à mes coordis.

Tassel lace fan, Victorian Maiden
Les ombrelles sont plus que jamais de mise, mais n'oubliez pas de la prendre de couleur claire et imperméable au UV .
N'hésitez pas à vous balader avec un grand sac pour garder avec vous crème solaire, brumisateur, éventail et toujours quelquechose à grignoter : le soleil, c'est épuisant alors ne vous surmenez pas ! Si vous ne comptez pas passer beaucoup de temps assise, pourquoi ne pas troquer votre jupon contre une crinoline ? Vos jambes seront bien au frais ainsi.

Pour le plein été, les sundress, plus informelles, sont parfaites. Elles se portent toujours sans blouse, et sont souvent dos-nus. Le reste de la tenue doit être modeste pour balancer cela, mais c'est un vêtement décontracté, personne ne vous en voudra. Vous pouvez porter un boléro ou un cardigan avec, mais ce n'est pas nécessaire.

Gelato sundress, Baby the stars shine bright
Et enfin n'oublions pas les maillots de bain ! J'ai un petit faible pour les maillots de bain rétro, et étant donné que ceux des marques sont en 34, il y a peut de chance pour que nous, faibles occidentales pleines de cellulite, rentrions dedans. Voilà mon coup de coeur de l'été !

Lady's 1900s bathing suit, trouvable sur Gentleman emporium
Voilà tout ! Bon début d'été, bonnes conventions. Qui sait, peut-être nous croiserons nous à la Japan Expo ou à la Convention Lolita ?








dimanche 3 juin 2012

Que choisir ?

Maintenant que vous avez découvert le lolita, votre objectif est de créer une tenue pour assister à votre première convention ou votre premier meeting, mais vous avez peur de passer pour une "ita" ou une mauvaise lolita ? Mais d'un autre côté, vous n'avez eu pas assez d'argent ou de temps pour vous créer une tenue avec plein de marques connues ? Quelques petits conseils pour trouver une tenue mignonne.
Tout d'abord, un petit rappel. Quoi qu'en disent certaines personnes, on peut parfaitement être une magnifique lolita sans porter de la marque de la tête au pieds. Inversement, on peut porter des vêtements de marque hors de prix de façon immonde. Il est a signalé qu'il y a quelques années, porter uniquement des marques était mal vu dans les communautés lolitas occidentales : le handmade était la preuve de votre créativité.
Autre chose. Le terme "ita", utilisé ici de manière caricaturale, est à l'origine une contraction de "itai lolita", littéralement une lolita qui "fait mal" (aux yeux). Ce terme péjoratif désigne une lolita dont la tenue et le comportement ne "colle" pas avec les grandes lignes du lolita : vêtements de mauvaise qualité, trop de maquillage, vêtements trop peu couvrants etc. Nous sommes tous passé par une période comme celle-çi, et ce blog est là pour vous conseiller et vous éviter les "faux pas" et vous permettre de vous sentir à l'aise en portant du lolita.

Pour une tenue lolita, il vous faut quelques basiques :

- Une robe. La robe est la pièce maîtresse de la tenue. Elle doit arriver à peu près au niveau des genoux en règle général, et couvrir les épaules. Si elle ne couvre pas les épaules, il vous faudra une blouse ou un cutsew à porter en dessous. Le matériel ne doit pas ressembler à un costume et ne pas briller. Le traditionnel noir et blanc est très difficile à mettre en pratique, car souvent assimilé aux costumes de maids ou aux cosplays. La dentelle doit être épaisse et non pas en plastique. N'achetez jamais une robe "pour voir". Les robes labellisée "lolita" sur ebay coutant entre 45 et 80€ sont souvent de très mauvaise qualité.

Exemples à ne pas suivre :

La longueur de la robe est suffisante, mais la dentelle est de mauvaise qualité.  On porte souvent un cutsew ou un boléro avec des dos nus.
Et oui, cette robe là est bien catégorisée "lolita" sur certains sites...Pour 70€, vous pouvez faire bien mieux de votre argent.

Exemples à suivre :

Robe HMHM, marque chinoise connue pour ses vêtements de qualité. Cette robe sans manche est portée très simplement avec une blouse.

Robe Infanta...quand je vous disais que vous aviez mieux à faire de 70€. Elle est joliment décorée, apparemment de bonne qualité et assez longue pour pouvoir mettre un jupon en-dessous.

samedi 12 mai 2012

Tea Party Dentelle & Rubans !

Bonjour à toutes et à tous ! 

Comme vous le savez peut-être (ou pas), Dentelle & Rubans va fêter son premier anniversaire à la fin de l'été ! Aussi l'équipe du blog vous propose de se retrouver à la première Tea Party de Dentelle & Rubans ! Au programme ballade dans la vieille ville, salon de thé, concours et tombola ! Nous ouvrons aujourd'hui les près-inscriptions pour la Tea Party. Attention, cette Tea Party sera payante du fait de sa tenue dans un salon de thé. Ce ne sera pas cher, mais pour un soucis d'équité nous calculerons une moyenne dont tout le monde devras s'acquitter, même les organisateurs !

Informations :

♥ Date et horaires : le samedi 1er septembre, à 14 h à la gare de Bourges. Si vous venez par le train merci de me repréciser votre heure d'arrivée exacte par mail lors de la confirmation qui se fera fin juillet.

♥ Lieu de la Tea Party : Bourges, Jardin de l'Archevéché et salon de thé "Cake't"

♥ Montant de la participation : pas encore fixé, aux alentours de 10€ par personne (un thé et un gâteau au salon de thé)

Ceci est bien une prè-inscription, vous ne vous engagez donc en rien en vous inscrivant.

Inscrivez vous par mail sur dentelleetrubans@hotmail.fr en précisant "Inscription à la Tea Party" dans l'objet. S'il vous plaît, indiquez votre pseudo, une adresse mail valide et la ville avec gare la plus proche de votre domicile, afin de faciliter les inscriptions. Les places sont limitées, mais normalement il devrait y avoir assez de place pour tout le monde. Si ce n'est pas le cas, vous serez prévenu et mis sur la liste d'attente.

 Si vous avez des questions, n'hésitez pas à les ajouter dans votre mail ou à nous contacter sur le facebook du blog !